04 Jan 2013

Kellogg’s Nutri-Grain Ironman Series – Perth – Ironman race.

Contact Commentaires fermés sur Kellogg’s Nutri-Grain Ironman Series – Perth – Ironman race.

01 Jan 2013

Parkinson, champion du monde WCT

Contact Commentaires fermés sur Parkinson, champion du monde WCT

Parkinson, champion du monde WCT, parle de son entrainement, de sa vision des choses.

http://watermansport-surfschool.com/

Joel-Parkinson

01 Jan 2013

Mark Cunningham

Contact Commentaires fermés sur Mark Cunningham

video de mark cunningham

dafin-palmes-watermansport-cunningham

26 Nov 2012

New snow, skate chez notre ami Berni

Contact Commentaires fermés sur New snow, skate chez notre ami Berni

Brisez vos chaines et découvrer de nouvelles possibilités dans sports progressives.

 

http://www.stickyourtrick.com/fr/index.php

 

19 Nov 2012

Préparation au surf: L’Hiver

Contact Commentaires fermés sur Préparation au surf: L’Hiver
Petit point sur la préparation Aquatique.

http://watermansport-surfschool.com/2012/11/18/preparation-au-surf-lhiver/

photo : Damien Poullenot

09 Nov 2012

Contact Commentaires fermés sur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : Stephane Bellocq – regardencoin.com

David 2eme des championnats de France 2012.
Il clôture cette saison avec un beau résultat aux championnats de France qui avaient lieux à anglet la semaine dernière.
Quelques questions :
Raconte nous ta saison, tes motivations ?
David :
J’avais envie de refaire un peu de compétition, d’avoir un peu de challenge.
Je suis allé vers le bodysurf car je voulais garder une part de fun et retrouver un sport et un milieu que j’affectionne. La priorité était de retrouver un bon niveau de condition physique.
Tu es plus de 100eme au classement fédéral en début de saison et la tu fini 2éme, satisfait ?
David : Oui !! plus que ça même. N’ayant pas participer à une compétition majeure depuis 2007, j’etais effectivement loin au classement. Je m’étais fixé un Top 5 dans le meilleurs des cas. Donc de ce point de vue j’ai fait une bonne saison.

Un petit retour sur les championnats de France, raconte nous la compet.
Les conditions étaient difficiles autant pour les organisateurs que les compétiteurs.
Mais ça fait parti de l’équation. Sur l’ensemble de la compétition, nous avons eut une houle de 2m et plus. Donc des vagues, mais aussi très ventés. Les conditions étaient marines et je dois avouer que j’aime bien. J’ai passer les différents tours pour finalement être qualifier en finale
Avec Franklin (Mérindol), mathieu ( Sanchez) et Fred (David).
Avant d’aller à l’eau je pense que tous savaient que tout était jouable.
On a rider sur la plage des sables d’or à marrée basse. C’était pas évident de sortir du beau bodysurf, ni de trouver la vague qui score. Tout au long de la série nous prenions tour à tour la tête de la série. Au terme des 25 mn de finale, le résultat est tombé.

Ça fait maintenant 20 ans que tu fais du bodysurf en Compétition, tu peux nous parler de son évolution ?
A chaque génération, il y a eu des TOP bodysurfeur Français. Le niveau a toujours été bon à l’international. Aujourd’hui le niveau général est très bon et le top 15 des body-surfeur Français maitrise l’ensemble du panel de figures indispensables pour gagner.
Il a évolué de génération en génération grâce aux confrontations des meilleurs Français à l’étranger, grâce aussi aux nouveaux moyens de communications.
Avant on entendait parler des « Autres », Hawaïens, Australiens ou Américains et de leurs figures fantastiques. Ceux qui allaient sur place essayaient de ramener deux ou trois photos et nous expliquaient ce qu’ils avaient vue.
Maintenant on les voit en quasi direct sur YOUTUBE. Le lendemain on peut travailler avec un modèle bien visualisé la veille en video.  Vues les résultats Français à l’international, je pense que le bodysurf Français devient peu à peu une référence.
Puis je pense que la nouvelle génération le voit comme un sport à part entiére et il se prépare en conséquence. Le bodysurf est très bien intégré à la Fédération Française de surf, avec une reconnaissance de haut niveau ministérielle, et une intégration en équipe de France. Si les projets de placer le bodysurf aux Championnats du monde amateur aboutissent, nous aurons une nouvelle phases de ce sport.

Comme nous parlons de sport et de performances, tu enseignes maintenant le bodysurf dans la Watermansport surfschool. Que fais tu exactement ?
Avec thierry Krawiec, nous avons mis en place une structure d’entrainement assez diversifié dans les sport aquatiques. Nous intervenons auprès de divers sportifs, de différents niveaux. C’est dans ce cadre que nous proposons de l’entrainement au bodysurf.
Nos programmes sont individualisé aux maximum.Le contenu est visible sur notre site école :
http://watermansport-surfschool.com/training-bodysurf/
Nous abordons d’un point de vue de la progression, en décortiquant les figures, les phases de glisses, le type de vagues, les contraintes de la compétition pour les compétiteurs.
Nous mettons en place des programmes de préparations physiques, des éducatifs techniques et des phases d’essais matériels.
Bref, nous l’envisageons comme un sport a part entière dans lequel tout le monde peut progresser.

Tu parles d’essais matériel, penses tu qu’il reste encore des choses à inventer ?
Nous avons effectivement mis au point différent produits pour le bodysurf ces derniéres annèes. Nous nous sommes concentré sur l’indispensable. A savoir la glisse et la propulsion.
Avec la Power blade (palmes en fibre spécifique au bodysurf) ou la combinaison SLS nous avons essayer à notre petit niveau d’innover. Notre matériel a été adopté par bon nombre de bodysurfer.
Je pense que bien sur nous avons encore des innovations à apporter au bodysurf mais toujours dans un esprit de fonctionnalité. Nous travaillons en ce moment même avec thierry (Krawiec) sur de nouveaux concepts.
Par ailleurs Nous distribuons DAFIN hawaii, une palme super polyvalente. Je l’avais découverte en 2001 à Hawaii. J’avais beaucoup apprécié.
A l’époque, il n’était pas prét à l’exporter. Avec thierry on croyait vraiment en cette palme. On a fini par avoir la distribution en 2009. Je suis content de représenter des produits comme DAFIN. Il colle parfaitement au langage de Watermansport.

Un souhait pour le bodysurf ?
Je souhaiterais que nous ayons une compétition internationale de référence, ici en France, ou en Europe. Cela permettrait de mettre en compétition ceux qui ne peuvent pas voyager avec les meilleurs de la planète. Et que L’ISA (international surfing Association) reconnaisse le Bodysurf comme discipline comme la fait la fédération Française de surf et l’intègre à ses championnats du monde.

16 Oct 2012

Surf ski Epic à -30%

Contact Commentaires fermés sur Surf ski Epic à -30%

-30% SUR TOUS LES SURF SKI EPIC EN STOCK CHEZ WATERMANSPORT

CONTACTEZ NOUS AU 06 67 21 31 32 OU BIEN PAR EMAIL / watermansport@gmail.com

Ci joint le stock et les tarifs

STOCK ET TARIFS EPIC

03 Oct 2012

Trevor fait aussi 15 en planche au AUSSIES

Contact Commentaires fermés sur Trevor fait aussi 15 en planche au AUSSIES

 

26 Sep 2012

ITW DE JULIEN LALANNE RIDER WS

Contact Commentaires fermés sur ITW DE JULIEN LALANNE RIDER WS

 

25 Sep 2012

ITW de Jules et Jeremy

Contact Commentaires fermés sur ITW de Jules et Jeremy

Jérémie Camgrand et Jules Cier sont les nouveaux venus dans notre team WS !

Les championnats de France à peine terminés à Hossegor, on les a retrouvés afin de faire connaissance, savoir ce qu’ils aiment, ce qu’ils font…

Rencontre.

 

Salut Jules et Jérémie, les Championnats de France viennent de se terminer, pas trop fatigués ?

Jules. Après trois jours d’efforts et de concentration intense, la fatigue se fait bien évidemment ressentir !

Jérémie. Les France se terminent, ils on été éprouvants physiquement !

Quels ont été vos résultats ? Vous êtes satisfaits par rapports à vos objectifs ?

Jules. Mes résultats lors de ces championnats de France on été :
1er en 90m sprint, 7e en course nage course, 9e  en nage, 1er en kayak, 1er en planche ,3e en Oceanman  et 4e en flags. Je suis très content de mes résultats je ne m’attendais pas à mieux, le titre en planche était mon objectif numéro un et je suis ravi de l’avoir obtenu. Résultats de ces championnats de France, que du bonheur!!

Jérémie. Mes objectifs étaient de faire un podium en kayak j’ai fait le job en me plaçant 2e derrière Jules sur une belle course. Je voulais gagner un 3e titre en planche mais j’ai fait 3e, une petite déception, mais c’était une très belle course, serrée avec Jules et Maël (Tissier). Je me place 6e en Oceanman  et 8e en flags… Des résultats satisfaisants, même si j’aurais préféré un peu mieux.

Vous pouvez vous présenter ?

Jules. J’ai actuellement 17 ans, je vis a Tosse et je suis en terminal bac professionnel technicien constructeur bois à St Paul les Dax. Ca fait maintenant 6 ans que je pratique le sauvetage côtier à Hossegor.

Jérémie. J’ai 16 ans j’habite à Anglet. Je surfe, je fais du SUP pour le plaisir et à coté je bodysurfe et je fais du sauvetage en compétition au club de Biarritz. J’ai pour projet d’un jour intégrer le pôle France même si le chemin est encore long, je suis motivé !!

Jules aujourd’hui (dimanche) tu t’es fait disqualifier aux bâtons, tu peux nous raconter ?

Jules. En effet je me suis fait disqualifier alors que l’on disputait la place pour le podium. A ce moment là j’ai fait un faux départ. Je pense que mon erreur a été de trop me crisper lors de chaque départ. J’étais surement trop concentré sur ma technique de départ d’où cette erreur au pied du podium.

Jérémie, tu fais partie des jeunes prometteurs en bodysurf, tu as fait quelques compétitions déjà, quels sont tes résultats ?

Jérémie.
L’an dernier en bodysurf j’ai cumulé les titres de champion départemental, régional et vainqueur de la coupe de France 2011 (sur 4 étapes). Cette année je gagne une étape de la coupe régionale à la Salies et je me classe 4e à l’autre qui était sur Anglet. La compétition à Biarritz au Miramar déterminera ma place pour la coupe de France 2012.

Jérémie, qu’est ce que tu aimes dans le bodysurf ?

Jérémie. Ce que j’aime dans le bodysurf c’est la glisse ! La sensation de sentir la vague sur tout son corps c’est énorme !!!

Jérémie, quels sont les riders que tu citerais en exemple ?

Jérémie. J’ai beaucoup de considération pour John Despergers et David Dubès qui sont des bodysurfeurs talentueux par leur glisse, leur lecture de vagues … Fred David également qui vient de gagner les Championnats du Monde en Californie.

Jules, quelle discipline tu préfères dans le sauvetage ? Pourquoi ?

Jules. Ma discipline préférée en sauvetage est le surf ski. J’ai commencé à en faire il y a 2ans et depuis c’est en kayak que je me sens le mieux et surtout c’est là où je me fais le plus plaisir autant à l’entrainement qu’en compétition.

Maintenant votre saison est terminée, vous allez reprendre les entrainements, comment ils s’organisent ?

Jules. Maintenant que la saison se termine en côtier mes entrainements seront plus ciblés sur la piscine. Mon programme d’entrainement n’est pas encore fait mais je sais déjà que la piscine va être mon terrain d’entrainement numéro 1 !

Jérémie.
Maintenant, la saison est terminée, mes entrainements vont s’organiser comme l’an dernier : lundi mercredi piscine, mardi jeudi samedi océan et les vendredis et dimanches surf.

Jules, l’année dernière tu avais fait de super résultats en Open, tu peux nous les rappeler ?

Jules. L’an dernier mes meilleurs résultats on été lors des championnats de France à Lit et Mixe. J’ai fait 8e en kayak ,7e  en flags et 1er en sprint

Tu as choisi de rester en Junior cette année, pourquoi ? Tu passeras en Open l’année prochaine ?

Jules. Cette année j’ai choisi de rester en junior car j’estimé avoir plus de chances de remporter un titre en cadet plutôt qu’en senior, mais pour l’an prochain je vais sérieusement y réfléchir pour les faire en open.

Dans 10 ans, vous vous voyez où ? Toujours dans le monde du sauvetage ?

Jules. Dans 10 ans je me vois toujours dans le monde du sauvetage et du surf car c’est une passion que j’espère garder le plus longtemps possible. Mais cela dépendra bien évidemment de mon futur métier.

Jérémie.  Bien sûr dans 10 ans je me vois toujours dans le sauvetage, dans le bodysurf et le surf à la recherche de vagues et d’entrainements.

Qu’est ce que vous pensez de Julien Lalanne et John Despergers, que vous rejoignez dans le team WS ? Vous pensez que vous pourrez faire aussi bien qu’eux niveau palmarès ?

Jules. Ce sont tous les deux des exemples pour moi, ils font partie des meilleurs Européens et j’espère un jour avoir le même palmarès qu’eux en, tous cas je ferai le nécessaire pour peut être y arriver.

Jérémie.
Le fait de rejoindre Julien et John dans le team est très gratifiant car ce sont les références européennes en planche, kayak, oceanman… Cela nous pousse à intensifier les entrainements pour pouvoir espérer un jour atteindre leur niveau.
Leurs palmarès est très consistant et déjà à notre âge il était bien rempli mais en tous cas je vais tout faire pour les rattraper (rires) !

Ca ne vous donne pas envie de les voir partir pour les Monde à Adélaïde dans un mois !?

Jules. Oui bien sûr que ca me donne envie de partir moi aussi, d’ailleurs ce serait un de mes rêves dans le sauvetage et j’espère le réaliser un jour.

Jérémie.  Bien sûr que ca me donne envie de les voir partir dans 1 mois pour Adélaïde, tellement envie que Biarritz envoie une délégation pour participer aux interclubs la semaine après les nations. J’’y vais dans le but de découvrir, de m’enrichir techniquement et de visiter l’Australie dont je rêve tant !

Si vous pouviez surfer 3 vagues et visiter 3 pays, ce seraient lesquels ?

Jules. Waimea, Pipeline (Hawaï) et le Wedge (Californie)

Jérémie. 3 vagues : Superbank (Australie) , Pipeline (Hawaii) , le Wedge (Californie)
3 pays : Hawaii, le Costa Rica, Indonésie

Là de suite, vous allez faire quoi ?

Jules. La il est 22h et je vais me coucher !

Jérémie. Là de suite je vais surfer tous les soirs et profiter de l’été indien au maximum, et essayer de sortir une vidéo avec le team !

Popeye au micro pendant 3 jours pour commenter, c’était sympa ?

Jules. C’était Popeye !

Jérémie. Popeye au micro ? Au moins ca met l’ambiance !

Merci les gars, on se retrouve vite !